Réforme 100% santé, explications !

Décret 100% santé - Reste à charge 0

La réforme 100% santé, des soins pour tous !

Le 100% santé, promesse de campagne d’Emmanuel Macron, a été voté le 12 janvier 2019. L’objectif du décret est de réduire les restes à charge en audiologie, optique et dentaire. Les restes à charges jugés trop élevés entraînaient le renoncement aux soins pour raisons financières.

Ce dispositif s’adresse aux Français qui disposent d’une assurance complémentaire santé (environ 95% de la population), sans générer de surcout de cotisation.

Dès le 1er janvier 2019, vous pouvez profiter des mesures visant à diminuer votre reste à charge avec un remboursement des appareils qui augmentent, tout en bénéficiant d’un panier de soins complet.

Les compagnies d’assurance s’engagent à rendre plus transparents leurs contrats. Ceci permettant aux assurés de comparer différentes offres et de choisir l’offre qu’ils leurs convient.

Le 100% santé en audiologie concrètement

Environ 6 millions de personnes sont atteintes de malaudition en France.  La moitié devrait être appareillée mais seulement 35 % est équipée.

Le panier 100% santé en audio garantit des produits et services  de qualité :

Aides auditives contour d’oreille, mini-contour avec ou sans écouteur déporté, intra auriculaires, minimum 12 canaux de réglages, disposant d’au moins 3 des fonctionnalités suivantes : système anti-acouphène, connectivité sans fil, réducteur de bruit du vent, synchronisation binaurale, directivité microphonique adaptative, bande passante élargie ≥ 6 000 Hz, fonction apprentissage de sonie, dispositif anti-réverbération, un essai de 30 jours gratuit, la garantie 4 ans des appareils auditifs (hors bris, vol, perte), des rendez-vous de suivi au moins deux fois par an.

Le forfait remboursement des piles est modifié.  La base de remboursement sécurité sociale sera désormais de 1.5 € par plaquette Le nombre de plaquette sera limité annuellement selon le type de piles.

Le prescripteur du premier appareillage est limité au médecin ORL. Les médecins généralistes pourront cependant délivrer des ordonnances de renouvellement.

La prévention

Au-delà de l’aspect financier, les pouvoirs publics veulent mettre l’accent sur l’aspect préventif afin de diminuer les besoins de santé.

Des dépistages en optique, audiologie et dentaire seront rendus obligatoires pour les populations les plus fragiles. Par exemple le programme M’t dents destinés aux enfants de 6  à 18 ans sera étendu aux enfants de 3 ans et jusqu’à 24 ans.

Découvrez dès aujourd’hui les gammes d’appareils auditifs du panier 100% santé dans nos centres auditifs en Haute-Savoie :

Contactez-nous
Publié dans Actualités Audition.