L’Organisation Mondiale de la Santé rend publique son rapport sur la démence

OMS : prévention contre la démence et le déclin cognitif

OMS démence et déclin cognitif et audition

Le 14 mai 2019, l’Organisation Mondiale de la Santé a rendu publique ses recommandations concernant la prévention de la démence.

Avec 50 millions de personnes touchées à travers le monde, la démence est un véritable problème de santé publique. Cela représente 5 à 8% des plus de 60 ans. De plus, le nombre de personnes atteintes de démence et déclin cognitif devrait tripler d’ici 30 ans.

L’OMS insiste sur le fait que « la démence n’est pas une conséquence naturelle ou inévitable de la vieillesse ».

Outre les recommandations de pratiquer une activité physique, de bannir le tabac, la consommation d’alcool et de favoriser une alimentation saine, la perte auditive est également pointée du doigt.

Les troubles auditifs associés à la démence

Dans le rapport de 23 pages sur l’audition, le déficit auditif serait, entre autres, un facteur de ce déclin. L’OMS préconise aux seniors de plus de 60 ans de réaliser un « dépistage auditif, un suivi de la fourniture de prothèses auditives, aux fins de l’identification et de la prise en charge rapide de la perte auditive, conformément aux lignes directrices ICOPE de l’OMS. »

Egalement, pour lutter contre l’apparition de la maladie d’Alzheimer, ennemie principale de la démence, il est essentiel de conserver une vie sociale et stimuler son cerveau intellectuellement. Une malaudition peut entraîner l’isolement et augmenter les risques de démence.

En tant que spécialistes de l’audition, nous souhaitons sensibiliser sur les conséquences sur la santé. De fait, nous réalisons des campagnes de dépistage en proposant des tests auditifs gratuits dans tous nos centres auditifs.
Ainsi nous testons et informons les patients en attendant leur rendez-vous avec un spécialiste.

De même, la récente réforme 100% santé s’inscrit parfaitement dans cette démarche de prévention. Grâce aux accords entre professionnels de santé, assurances complémentaires et pouvoir public, l’appareillage auditif est accessible à tous grâce aux tarifs maîtrisés et à l’augmentation des remboursements.

 

Publié dans Actualités Audition.